Chaque année, une remise officielle du diplôme de BTS est organisée à l'EIC. Cette cérémonie, parrainée par des professionnels, permet aux étudiants et aux professeurs de se retrouver. 

L'amphithéâtre de l'EIC grouille de monde et l'ambiance est conviviale : Les élèves de BTS réunis autour de leurs parents et de leurs enseignants reçoivent leur diplôme.
L'émotion est au rendez-vous pour les professeurs comme pour les élèves. Il est vrai que les élèves ne quittent pas d'abord un établissement, ils quittent ce qui est devenu leur famille...

D'ailleurs, on voit l'attachement de ceux qui les « parrainent », tous des anciens qui se nourrissent encore du lien qui les relie à l'EIC. C'est le cas de Smaïn Chadli, parrain
des BTS comptabilité et gestion des organisations...

La valeur de l'exemple

Le message fort de Smaïn Chadli aux élèves témoigne de son propre vécu : « Surtout, n'abandonnez pas ! Ne laissez jamais personne vous dire que c'est impossible, que vous êtes incompétents, que vous n'y arriverez pas ! » Il sait de quoi il parle, lui qui est passé par la petite porte : en fin de 3e, il est orienté vers un BEP comptabilité-gestion. En réalité, ce qui le passionne c'est l'Histoire... mais à ce moment-là, personne ne croit en sa capacité à entrer en cycle long. Après le BEP, il entre en « première d'adaptation » et décroche un bac technique. C'est là que les conseils de ses professeurs à l'EIC lui sont précieux. Ils savent qu'il a toujours le rêve de « faire de l'histoire », mais ils lui déconseillent dans un premier temps, car Smaïn n'a ni le niveau pour entrer en fac, ni la maturité. Sagement, il entre en BTS de comptabilité-gestion : « Les plus belles années » de sa vie ! « On était encore des enfants, mais on avait conscience de passer un diplôme important... ».
Une fois le BTS en poche, rien ne peut plus l'éloigner de son rêve : il entre en fac d'histoire et vit son plus grand moment de solitude : 600 personnes par amphi... mais ses efforts sont récompensés dès la 1re année, et ce sera vrai jusqu'à la licence et jusqu'au CAPES !
Il a travaillé dur pour payer ses études (manutention à temps plein aux vacances scolaires). « Ce sont les efforts et la volonté qui permettent aux hommes et aux femmes d'avancer, de dépasser leurs limites et d'atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés ! », affirme-t-il.
Aujourd'hui, professeur d'histoire et de géographie... à l'EIC, il avoue avoir pleuré de soulagement lors de son succès au CAPES. Et c'est avec une émotion profonde qu'il est revenu dans son école : cette fois par la grande porte !
Pour François-David Hennion, directeur adjoint en charge des BTS, cette cérémonie est une occasion unique de dire aux élèves combien l'EIC est fier d'eux : ce qu'on ne leur dit pas assez souvent !

 

 MARTINA PARTOËS (Voix du Nord - 2011)
Ca bouge

Ca bouge AU CAMPUS !

Le mot du directeur

Accueil

En quelques clics, vous pourre...

Parcours de formation

En quelques mots

L'EIC propose, à l'intention d...

La vie étudiante

Vie étudiante

La rentrée en section de techn...

L'AGENDA

Aucun événement
TOUTES LES DATES
Ca bouge

Photos à la une

TOUTES LES PHOTOS